La Fondation OSM annonce de nouvelles lignes directrices pour l’adhésion au mécénat d’entreprise

La Fondation OpenStreetMap (OSMF) a publié de nouvelles directives pour les entreprises et les organisations qui utilisent les données OpenStreetMap (OSM) dans leurs produits et services. Les nouvelles lignes directrices clarifient les droits et les responsabilités entre OSM et les entités qui utilisent et éditent ses données, et offrent des conseils sur la façon dont ils peuvent soutenir la carte financièrement et à titre consultatif.

Parmi les directives importantes :

  • Les membres corporatifs de niveau Bronze et supérieur auront maintenant un siège au comité consultatif de l’OSMF
  • Les frais d’adhésion annuelle ont augmenté de 50 % dans tous les niveaux.
  • Une « consultation » facilitée par OSMF a été ajoutée en tant qu’avantage au niveau « Platine » le plus élevé.
  • Il existe de nouvelles directives sur le niveau d’adhésion approprié. 

Une tradition de soutien à OSM avec des outils, de l’édition, du parrainage et des dons

Mikel Maron, membre de longue date du conseil d’administration de l’OSMF, a noté que l’ouverture de l’accès au comité consultatif aux membres corporatifs de niveau bronze et supérieur est le résultat direct de la valeur que le comité offre à la communauté : « La capacité de s’engager avec des organisations qui utilisent et améliorent OSM est une source précieuse de connaissances dans notre planification et nos opérations. Nous apprécions particulièrement ceux qui vont au-delà dans leur volonté de consulter et de contribuer financièrement. Beaucoup de ces organisations ont servi de co-développeurs et d’amis au projet à long terme. » Maron a également noté que les changements apportés aux directives et aux prix pour les adhésions corporatives OSMF font partie d’un engagement global à améliorer la gestion financière d’OpenStreetMap.

«La capacité de dialoguer avec des entreprises qui utilisent et améliorent OSM est une source précieuse d’informations dans notre planification et nos opérations. Nous apprécions particulièrement les entreprises qui vont au-delà dans leur volonté de consulter et de contribuer financièrement. Beaucoup de ces organisations ont servi de co-développeurs et d’amis au projet à long terme. » –Mikel Maron, membre du conseil d’administration de l’OSMF

Parmi les nombreuses entreprises qui soutiennent OSM par le biais d’une adhésion corporative, citons TomTom, qui est devenu son premier membre Platinum en 2023, et les membres Gold actuels Mapbox, Esri, Gojek, Grab, Graphhopper, Meta et Microsoft. Un accueil chaleureux est également réservé au premier membre corporatif de l’OSMF à s’inscrire selon les nouvelles lignes directrices : StadiaMaps:

Voir la liste complète des membres corporatifs OSM

La situation financière de l’OSMF en 2024 et au-delà

Dans l’ébauche de la version 2.0 du plan stratégique du Conseil, il y a plusieurs objectifs financiers importants, notamment :

  • Mettre à jour la stratégie de revenus
  • Établir une politique de gestion financière
  • Fournir un soutien financier aux communautés
  • Renforcer l’infrastructure financière

Dans le préambule du plan, le conseil d’administration a noté que la taille et l’échelle d’OSM nécessitent une nouvelle approche, en déclarant «L’objectif principal de l’OSMF doit être de s’assurer que l’infrastructure est disponible…[and for] Pour qu’OSM reste un projet porté par ses bénévoles, nous devons faire attention à ne pas les surmener. L’OSMF peut apporter son aide par un soutien financier et opérationnel.

L’ampleur actuelle du projet OSM ne peut être surestimée. Les bénévoles d’OSM ont contribué huit milliards de points de données à la carte au cours des deux dernières décennies, et il y a des centaines de millions d’appels d’API chaque mois. Les cas d’utilisation des données OSM comprennent la construction de villes plus intelligentes, la réduction des embouteillages, la résolution des problèmes de chaîne d’approvisionnement, l’alimentation de la recherche sur le changement climatique et l’aide aux personnes pour cultiver des aliments, trouver de l’eau potable, accéder à une aide médicale et à d’autres types d’aide, et créer des entreprises locales. Les éditeurs OSM aident également des millions de personnes à travers des centaines de cas d’utilisation humanitaire. Accenture a estimé que ses données apportent des milliards d’euros de valeur aux entreprises et aux gouvernements. 

Les cas d’utilisation des données OSM comprennent la construction de villes plus intelligentes, la réduction des embouteillages, la résolution des problèmes de chaîne d’approvisionnement, l’alimentation de la recherche sur le changement climatique et l’aide aux gens pour cultiver des aliments, trouver de l’eau potable, accéder à une aide médicale et à d’autres types d’aide, et créer des entreprises locales. Les cartographes OSM aident également des millions de personnes à travers des centaines de cas d’utilisation humanitaire

Les coûts financiers d’un projet de cette envergure mondiale sont relativement faibles. L’OSMF fonctionne comme un organisme à but non lucratif extrêmement allégé avec un seul employé à temps plein, un petit personnel à temps partiel et un conseil d’administration entièrement bénévole. Le besoin de plus d’administrateurs système, de gestion de projet et de ressources pour aider les communautés locales, ainsi que de fonds pour couvrir les coûts d’infrastructure et de cloud est important. 

En savoir plus sur la gouvernance financière de l’OSMF

Comment les organisations et les individus peuvent aider OpenStreetMap

Si vous et/ou votre organisation souhaitez aider OpenStreetMap, veuillez visiter les liens suivants :


La Fondation OpenStreetMap est une organisation à but non lucratif, formée pour soutenir le projet OpenStreetMap . Elle se consacre à encourager la croissance, le développement et la distribution de données géospatiales gratuites que tout le monde peut utiliser et partager. La Fondation OpenStreetMap possède et entretient l’infrastructure du projet OpenStreetMap et est soutenue financièrement par les cotisations des membres et les dons, et organise la conférence internationale annuelle State of the Map (État de la carte) . Nos groupes de travail bénévoles et notre petit noyau de personnel de base travaillent pour soutenir le projet OpenStreetMap. Rejoignez la Fondation OpenStreetMap pour seulement 15 £ par an ou gratuitement si vous êtes un contributeur actif d’OpenStreetMap.

Élections 2023 du Conseil d’administration de la Fondation OSM

Le logo OpenStreetMap, avec le texte « OpenStreetMap Foundation » à droite

Les membres de la Fondation OpenStreetMap (OSMF) voteront pour élire un nouveau Conseil d’administration en décembre. Le vote débutera le 2 décembre 2023 à 16h00 UTC et les résultats seront annoncés le 9 décembre 2023, lors de l’Assemblée générale annuelle 2023.

Sièges disponibles dans cette élection

Il y aura au moins trois sièges disponibles au Conseil d’administration lors de cette élection: ceux de Guillaume Rischard, Mikel Maron et Roland Olbricht, dont les mandats se terminent. Pendant ce temps, les mandats d’Arnalie Vicario, Craig Allan, Mateusz Konieczny et Sarah Hoffmann se poursuivront. Le Conseil d’administration compte sept sièges en tout.

Guillaume Rischard et Roland Olbricht ont décidé de se présenter à nouveau. Mikel Maron ne peut pas se représenter, selon les statuts de la Fondation. Tous les membres du Conseil d’administration sont des bénévoles.

Qui a le droit de vote

Tout membre normal [1] et membre associé [2] (y compris un membre qui a adhéré via le programme d’adhésion de contributeur actif) a le droit de vote à condition que :

  • il est membre ou membre associé pendant toute la période de 90 jours précédant la date de la tenue de l’assemblée ;
  • son compte d’adhérent ne comporte pas d’arriérés 7 jours avant la date de l’assemblée générale ;
  • il soit une personne physique.
[1] Les membres normaux fournissent leur adresse de résidence complète et peuvent voter sur toutes les résolutions de l'assemblée générale. Leur adresse de résidence peut être divulguée aux autres membres.
[2] Les membres associés fournissent uniquement leur pays de résidence - qui peut également être divulgué aux autres membres - et peuvent voter, mais pas sur toutes les résolutions de l'assemblée générale. En outre, ils ne peuvent pas être candidats au conseil d'administration.

Veuillez noter que « 90 jours » signifie que la date de début de l’adhésion actuelle doit être avant le début du dimanche 10 septembre 2023 en temps universel, si l’assemblée générale annuelle a lieu le 9 décembre 2023, comme prévu.

Si vous souhaitez voter et que vous avez une adhésion à la Fondation OSM qui se termine avant l’Assemblée générale 2023, assurez-vous de la renouveler à l’avance. Pour trouver la date de fin de votre adhésion, ou son type, vous pouvez consulter le courriel que vous avez reçu lors de votre dernier renouvellement d’adhésion ou vous pouvez demander aux bénévoles du groupe de travail sur l’adhésion.

Règles du Conseil d’administration, responsabilités et pourquoi présenter sa candidature

Veuillez lire les liens sur le wiki OSM pour en savoir plus sur les règles du Conseil d’administration, les responsabilités et pourquoi présenter sa candidature.

Une grande partie du travail de la fondation est effectuée par les bénévoles de nos groupes de travail, et si vous voulez aider la Fondation, vous pouvez également envisager de vous joindre à eux.

Quelques-uns des membres actuels et passés du Conseil d’administration ont mentionné que l’idée d’être candidat au conseil ne leur avait pas traversé l’esprit jusqu’à ce qu’elle leur soit suggérée. Donc, vous voudrez peut-être réfléchir si vous souhaitez vous présenter au Conseil d’administration ou suggérer à d’autres de se porter candidat.

Critères d’admissibilité pour les candidats au Conseil d’administration

Toute personne peut être élue membre du Conseil d’administration, pourvu que :

  • elle soit membre normal de l’OSMF 28 jours avant l’Assemblée Générale, et
  • elle a été membre normal ou associé pendant les 180 jours complets [3] précédant l’Assemblée générale ;
  • elle est disposée à agir à titre de membre du Conseil d’administration ;
  • elle est autorisée par la loi à le faire.
[3] 180 jours : date d'adhésion à l'OSMF avant le 12 juin 2023, si l'assemblée générale annuelle a lieu le 9 décembre 2023, comme prévu.

Si vous êtes membre associé et que vous répondez au reste des critères, il est possible de changer votre type d’adhésion en membre normal. Veuillez communiquer avec les bénévoles du Groupe de travail sur l’adhésion et fournir votre adresse de résidence.

Résolutions proposées par les membres de la Fondation OSM

Les membres de la Fondation OSM peuvent soumettre des résolutions et demander aux membres de voter à leur sujet. Les résolutions doivent être soutenues par au moins 5% des membres ayant le droit de vote [4], afin d’être ajoutées aux bulletins de vote. À lire : Loi de 2006 sur les sociétés : le pouvoir des membres d’exiger la diffusion d’une résolution écrite. La date limite pour proposer une résolution sera probablement le 25 octobre 2023. Veuillez vérifier les dates clés sur le wiki OSM dans les semaines à venir (lien ci-dessous).

[4] Si le vote avait lieu aujourd'hui, vous auriez besoin du soutien d'au moins 76 membres de l'OSMF ayant le droit de vote. Veuillez noter que ce nombre est susceptible de changer.

Ressources sur l’élection du Conseil d’administration et l’Assemblée générale annuelle 2023

Les deux principales pages qui seront enrichies au cours des prochaines semaines avec des informations sur l’élection du Conseil d’administration de 2023 et l’Assemblée générale annuelle sont :

Si vous êtes membre de la Fondation OSM, vous pouvez également garder un œil sur osmf-talk (la liste de diffusion des membres de l’OSMF) pour les mises à jour. En tant que membre de l’OSMF, vous pouvez vous inscrire à osmf-talk ici (veuillez utiliser l’adresse e-mail associée à votre adhésion à OSMF) et les archives de la liste de diffusion sont ici.

Si vous souhaitez lire comment fonctionne habituellement le processus électoral, vous pouvez consulter les pages de l’élection précédente sur le wiki OSM et le site Web de l’OSMF.

À propos de la Fondation OpenStreetMap

La Fondation OpenStreetMap   est une organisation à but non lucratif, créée pour soutenir le projet OpenStreetMap. Elle est dédiée à encourager la croissance, le développement et la distribution de données géospatiales gratuites pour que tout le monde puisse les utiliser et les partager. La Fondation OpenStreetMap détient et maintient l’infrastructure du projet OpenStreetMap, est soutenue financièrement par les cotisations des membres et les dons, et organise la conférence internationale annuelle State of the Map . Ses groupes de travail  bénévoles et sa petite équipe centrale travaillent pour soutenir le projet OpenStreetMap. Rejoignez la Fondation OpenStreetMap  pour seulement 15 £ par an ou gratuitement si vous êtes un contributeur actif d’OpenStreetMap.

Pour consultation communautaire : Plan stratégique V. 2 de l’OSMF

Dans le cadre de nos travaux au cours des trois derniers mois, le Conseil de Fondation OSM a révisé le Plan stratégique de l’OSMF. Nous partageons maintenant une version réécrite pour les commentaires des membres d’OSMF et de la communauté OSM.

Vous pouvez trouver la dernière version ici. Veuillez fournir vos idées et contributions via le forum communautaire ou sur la liste de diffusion

Faits saillants: 

Les précédentes séries de commentaires sur les versions antérieures ont été très utiles pour déterminer où nous en sommes maintenant. Vous verrez de nombreux changements dans le document.  

  • Le plan commence par un préambule qui donne une vue d’ensemble de la situation actuelle et de la direction que nous devons prendre.
  • Le plan conserve les quatre pôles autour desquels le conseil d’administration de l’OSMF organise son travail : infrastructure technique, développement communautaire, développement institutionnel et gouvernance financière
  • Au sein de ces groupes, il y a un ensemble d’objectifs et une certaine mention d’actions majeures. Plus important encore, il y a une indication de quelle partie de l’OSMF est responsable du développement et de la réalisation des actions.
  • Dans l’ensemble, le plan est plus concis et, à notre avis, plus clair, fournissant une base solide pour comprendre le travail de l’OSMF.

Quelle est la prochaine étape? 

Nous examinerons les commentaires sur une base continue au cours des trois prochaines semaines, suivi d’une discussion lors de la discussion de septembre du Conseil d’administration sur le milieu du mois. Nous procéderons ensuite à des révisions supplémentaires en fonction des commentaires, avec l’ambition d’adopter le plan lors de la réunion du conseil d’administration de septembre 2023.

Nous sommes impatients d’avoir de vos nouvelles, et merci à tous ceux qui ont participé à ce processus!


La Fondation OpenStreetMap est une organisation à but non lucratif, formée pour soutenir le projet OpenStreetMap . Il se consacre à encourager la croissance, le développement et la distribution de données géospatiales gratuites que tout le monde peut utiliser et partager. La Fondation OpenStreetMap possède et entretient l’infrastructure du projet OpenStreetMap et est soutenue financièrement par les cotisations des membres et les dons, et organise la conférence internationale annuelle State of the Map (état de la carte) . Nos groupes de travail bénévoles et notre petit noyau de personnel de base travaillent pour soutenir le projet OpenStreetMap. Rejoignez la Fondation OpenStreetMap pour seulement 15 £ par an ou gratuitement si vous êtes un contributeur actif d’OpenStreetMap. Traduction: Georges Küster Vous pouvez faire un don pour soutenir le travail d’OpenStreetMap à supporting.openstreetmap.org

Annonce du State of the Map 2024 : rejoignez-nous à Nairobi et en ligne du 6 au 8 septembre 2024 !

Préparez-vous à rencontrer et à échanger avec d’anciens et de nouveaux amis mappy de la communauté mondiale OpenStreetMap à nouveau!

Nous sommes ravis d’annoncer officiellement que la conférence mondiale de la communauté OpenStreetMap, State of the Map (SotM), se rendra à Nairobi au Kenya du 6 au 8 septembre 2024 ! Cet événement historique réunira des cartographes passionnés, des passionnés de données, des technologues et des membres de la communauté des quatre coins du monde pour célébrer l’esprit de collaboration et de cartographie ouverte.

Suite aux bons retours pour State of the Map 2022 Firenze, le prochain State of the Map 2024 se tiendra à nouveau dans un format hybride. En nous appuyant sur les précieuses leçons et expériences des événements précédents, nous nous engageons à rendre cette édition encore plus accessible à tous ceux qui souhaitent participer à cette grande célébration de la cartographie ouverte, en partageant des voix passionnées avec toute la communauté.

Photo : Vue de Nairobi, Kenya depuis KICC par Daryona, CC-BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons

Nous sommes très impatients de collaborer avec l’équipe locale de Nairobi pour organiser une expérience innovante et inclusive au State of the Map 2024, avec des sessions aussi accessibles et inclusives que possible pour notre communauté mondiale.

Réservez les da tes dans votre agenda et préparez-vous à faire partie de SotM 2024 ! Restez à l’écoute pour plus de mises à jour sur les conférenciers, l’ordre du jour, la billetterie et la façon de s’impliquer à l’approche de l’événement. Préparons nos cartes et nos idées pour entreprendre un voyage inoubliable au State of the Map 2024 de Nairobi !

Comité d’organisation des SotM

Suivez-nous sur @sotm pour rester à jour sur les prochaines étapes de l’événement !
La conférence State of the Map est la conférence internationale annuelle d’OpenStreetMap, organisée par la Fondation OpenStreetMap. La Fondation OpenStreetMap est une organisation à but non lucratif, créée au Royaume-Uni pour soutenir le projet OpenStreetMap. Elle se consacre à encourager la croissance, le développement et la distribution de données géospatiales gratuites que tout le monde peut utiliser et partager. La Fondation OpenStreetMap possède et entretient l’infrastructure du projet OpenStreetMap, est soutenue financièrement par les cotisations et les dons
. Le comité d’organisation des conférences State of the Map est l’un de ses groupes de travail bénévoles.


OpenStreetMap a été fondé en 2004 et est un projet international visant à créer une carte gratuite du monde. Pour ce faire, nous, des milliers de bénévoles, recueillons des données sur les routes, les chemins de fer, les rivières, les forêts, les bâtiments et bien plus encore dans le monde entier. Nos données cartographiques peuvent être téléchargées gratuitement par tout le monde et utilisées à toutes fins, y compris à des fins commerciales. Il est possible de produire vos propres cartes qui mettent en évidence certaines caractéristiques, de calculer des itinéraires, etc. OpenStreetMap est de plus en plus utilisé lorsque l’on a besoin de cartes qui peuvent être mises à jour très rapidement ou facilement.

Joyeux anniversaire, OpenStreetMap !

OSM a 19 ans : nous lançons une campagne de financement en ligne pour soutenir son avenir

Il y a 18 ans, le fondateur d’OSM, Steve Coast, postait cette invitation à la fête du 1er anniversaire d’OpenStreetmap.

En 2005, les choses allaient très vite pour le tout nouveau projet OSM. Le mouvement plus large des données ouvertes prenait de l’ampleur grâce à des événements tels que le Sommet mondial sur les infrastructures d’information libres (WSFII) et les campagnes d’engagement pour la création de géodonnées ouvertes, et OSM commençait à obtenir une couverture dans les grands médias commele Guardian. Peu de temps après la fête du premier anniversaire mentionnée ci-dessus, le front-end d’OSM a été lancé à OSM.org et une nouvelle applet « whizzy » a été lancée pour « remplacer l’horrible ancienne ».

En 2006, les menbre d’ OSM cartographiaient le monde entier :

La tradition de l’anniversaire OSM

Lorsque OpenStreetMap a eu dix ans en 2014, le nombre de célébrations avait considérablement augmenté depuis cet événement du premier anniversaire au Strongroom Bar de Londres. En fait, il a fallu une carte du monde pour visualiser toutes les célébrations.

Si vous célébrez le 19e anniversaire d’OSM cette semaine, n’oubliez pas de partager quelques photos. 🎂

À quoi ressemble OSM à 19 ans ?

OpenStreetMap est le plus grand projet géospatial open-source de tous les temps. Il y a 18 chapitres OSM officiellement établis et des dizaines d’autres communautés locales, collaborant sur des centaines de canaux de communication, dans plus de 50 langues, dans la plupart des pays du monde.  La carte et ses données sont reconnues mondialement comme une source essentielle de réalité géospatiale sur le terrain. L’API est utilisée par des millions de personnes, et la communauté est motivée, multi-talentueuse et culturellement et géographiquement diversifiée. OSM a même accueilli son premier ingénieur en stabilité de site rémunéré il y a un an en reconnaissance de la taille et de la portée du projet.

Image: Kate Varfolomeyeva, 2023

Pour avoir une meilleure idée de ce qu’OSM signifie pour sa communauté en 2023, nous avons demandé aux membres de la communauté de nous dire pourquoi ils aiment OSM. Voici quelques-unes des nombreuses réponses : 

Image : Kate Varfolomeyeva, 2023

Vous pouvez donc voir pourquoi il s’agit d’un moment important pour OpenStreetMap.  Dans un an, le projet aura vingt ans : ses données aident à résoudre certains des défis les plus urgents du monde, il existe de nouvelles technologies qui facilitent la cartographie et l’enthousiasme pour la cartographie est plus fort que jamais. 

Pour relever ces défis et saisir ces opportunités, le conseil d’administration de la Fondation OSM travaille sur un plan stratégique qui peut aider à soutenir notre communauté de bénévoles sans cesse croissante, en finançant stratégiquement des compétences telles que la gestion de projet, l’ingénierie, le développement frontal et en offrant des primes et des commandites pour aider à favoriser une carte diversifiée et inclusive pour tous.  

C’est pourquoi il est maintenant temps de partager votre temps et votre argent pour aider à sécuriser l’avenir d’OpenStreetMap.

C’est l’anniversaire d’OSM ! Faites un don pour soutenir son avenir

À compter d’aujourd’hui, l’OSMF mènera une campagne de financement en ligne pour soutenir l’avenir d’OSM. Voici ce que vous pouvez faire pour y contribuer :

  1. Partagez une photo de la façon dont vous célébrez le grand jour d’OSM avec le hashtag #HappyBirthdayOSM et/ou #WeAreOSM et créez un lien vers https://supporting.openstreetmap.org.
  2. Faites un don de n’importe quelle taille pour soutenir l’avenir d’OSM.
  3. Modifiez la carte ! 🗺

La Fondation OpenStreetMap est une organisation à but non lucratif, formée pour soutenir le projet OpenStreetMap . Elle se consacre à encourager la croissance, le développement et la distribution de données géospatiales gratuites que tout le monde peut utiliser et partager. La Fondation OpenStreetMap possède et entretient l’infrastructure du projet OpenStreetMap et est soutenue financièrement par les cotisations des membres et les dons, et organise la conférence internationale annuelle State of the Map (état de la carte) . Nos groupes de travail bénévoles et notre petit noyau de personnel de base travaillent pour soutenir le projet OpenStreetMap. Rejoignez la Fondation OpenStreetMap pour seulement 15 £ par an ou gratuitement si vous êtes un contributeur actif d’OpenStreetMap. Traduction: Georges Küster

Pourquoi les conférences State of the Map sont-elles si importantes pour OSM ?

Si vous avez eu la chance d’assister à une conférence State of the Map (SotM), vous savez déjà qu’elle offre certaines des meilleures connaissances, compétences et formations disponibles en matière de SIG et de géospatial. Il s’agit en outre d’un formidable événement de réseautage, avec de nombreuses activités sociales amusantes et attrayantes. Si vous êtes nouveau dans la communauté OpenStreetMap et que vous n’avez pas encore assisté à un SotM, ou si vous faites partie d’une entreprise qui envisage de sponsoriser un SotM, ou d’envoyer une équipe pour y assister, cet article est fait pour vous.

Image credit: Crédit photo : Parker Michels-Boyce Photography. Veuillez identifier @OpenStreetMapUS dans les publications sur les réseaux sociaux lorsque vous utilisez ces photos.

Qu’est-ce qu’un SotM ?

Les membres d’OSM organisent des réunions annuelles State of the Mapafin de créer une communauté, de partager des outils et des recherches, et de travailler en réseau dans le but commun d’améliorer la carte. Ils sont de toutes tailles et sont organisés localement, régionalement et mondialement, mais l’objectif est toujours le même: se réunir pour parler de recherche cartographique, d’outils, d’initiatives et d’autres sujets communautaires.  Les SotM locaux et régionaux sont organisés par les communautés locales et le SotM mondial est organisé par la Fondation OSM. 

Les conférences State of the Map jettent des ponts entre les cartographes OSM et les activistes communautaires, les développeurs open source, les chercheurs d’universités et d’institutions académiques, les concepteurs, les cartographes, ainsi que les professionnels de la technologie des entreprises privées et des institutions publiques.

Quels types de sujets sont discutés ?

L’éventail des sujets est aussi diversifié que la communauté OSM. Les types de présentations vont de « présentations éclair » de 5 minutes à des présentations de 15 à 20 minutes en passant par des ateliers de 75 minutes. Ils couvrent des sujets tels que le développement de plateformes et d’outils, l’analyse de données, la cartographie humanitaire et bien d’autres. Les présentateurs sont affiliés aux communautés locales, à Youthmappers, à HOTOSM, à maplibre, à FOSS4G, au milieu universitaire, à d’autres organisations à but non lucratif et aux petites et grandes entreprises.

Le SotM mondial 2022 à Florence, en Italie, fournit un bon exemple de la gamme d’informations et de compétences qui sont représentées lors d’un SotM. Voici quelques-uns des titres de la session : « OSM Carto as Vector tiles; Innover sur les ensembles de données dérivés OpenStreetMap », Mapping a Small Town », « maplibre-rs: Cross-platform Map Rendering using Rust », « Ten Years iD Editor—The Road Ahead »,  « Women Leadership in Mapping Riverside Communities in the Amazon Forest Using OSM. »

Ces exemples grattent à peine la surface.  Voici le programme complet et voici les enregistrements des présentations. Voici l’exposition d’affiches – oui, même les murs du SotM 2022 étaient éducatifs ! Voici un résumé des actes académiques.

Comme vous pouvez le constater, un SotM offre inspiration et connaissances à tous ceux et toutes celles qui s’intéressent à l’avenir de la technologie géospatiale, OpenStreetmap et des logiciels et données libres et open source.

La communauté OpenStreetMap passe 365 jours par an à construire ensemble la meilleure carte du monde. Le State of the Map US est l’occasion pour nous de passer quelques jours, en personne, pour construire la meilleure communauté. L’événement est unique dans le domaine géographique, car il attire une telle diversité de sujets et de participants. L’industrie privée, les amateurs individuels, le milieu universitaire et le gouvernement se réunissent pour réseauter, innover et apprendre les uns des autres.

 
 – Maggie Cawley, directrice exécutive, OSMUS

Pourquoi est-il important de parrainer ls conférences State of the Map ?

Il y a tellement de bonnes raisons !

  • L’expertise partagée par tous les SotM contribue directement à la qualité d’OpenStreetMap.
  • C’est la bonne chose à faire; les entreprises qui bénéficient d’OSM devraient soutenir la communauté et attribuer les données. Les dons au projet via l’OSMF, le parrainage de SotM, le fait de devenir membre corporatif et le partage d’outils et de données sont tous de bons moyens de redonner à la communauté OSM.
  • C’est une excellente occasion de recrutement. Où d’autre pouvez-vous trouver plusieurs des meilleurs esprits en SIG et géospatial en un seul endroit ?
  • C’est une excellente occasion de perfectionnement professionnel. Vous vous connecterez avec d’autres entreprises travaillant au sein d’OSM, apprendrez d’autres ingénieurs et analystes, et serez inspiré par des dizaines de nouveaux outils et projets intéressants.
  • Il renforce la notoriété de la marque grâce à la responsabilité sociale des entreprises. Il est bien connu que les clients sont plus fidèles aux entreprises qui investissent dans la création d’un monde meilleur.

Il y a trop de SotM pour tous les illustrer ici, mais voici quelques exemples récents.

Comment puis-je soutenir un SotM en 2023 ?

Il y a quatre grands SotM régionaux à venir, et tous ont besoin de sponsors.

FOSS4G Océanie
Aukland, 16-20 octobre 2023 : prospectus de parrainage

Cette conférence fusionne FOSS4G et SotM en une seule conférence pour concentrer les efforts géospatiaux open source de l’Océanie. La conférence donne aux cartographes d’Océanie un lien avec les communautés mondiales de développeurs et d’utilisateurs et est soutenue par l’OSGeo et la Fondation OpenStreetMap. Les précédentes conférences FOSS4G SotM Océanie à Melbourne, Wellington et Suva ont été des succès retentissants :

  • Melbourne et Wellington étaient à guichets fermés avec plus de 250 participants lors de chaque conférence
  • Des participants de plus de 14 pays d’Océanie et d’ailleurs tels que le Canada, le Royaume-Uni et les États-Unis
  • Parmi les participants figuraient des professionnels des SIG, des développeurs, des amateurs, des travailleurs humanitaires et des agences gouvernementales.

State of the  Map  EU
Anvers,  du 10 au 12 novembre 2023 :  Prospectus de parrainage 

Cette conférence offre l’occasion à un groupe diversifié d’individus de se rencontrer et d’échanger des connaissances, des expériences et des plans pour développer l’utilisation et l’amélioration d’OSM. Environ 400 participants d’Europe et du monde entier sont attendus. La conférence sera offerte en tant qu’événement hybride, permettant à d’autres participants de se joindre via la diffusion en direct s’ils ne sont pas en mesure de se joindre en personne.

« State of the Map est l’endroit où vous êtes le plus proche de ressentir le battement de cœur de l’ensemble du projet. Le SotM international peut et doit voyager à travers le monde ! Mais il y a beaucoup trop de cartographes et d’utilisateurs de données en Europe pour qu’il n’y ait pas de grande conférence OpenStreetMap en Europe avant deux ans.

— Joost Schouppe, OSM Belgique, co-organisateur du SotM EU 2023

State of the  Map  Asie
Bangkok, 21-25 novembre 2023 : prospectus de parrainage 

Après un retour réussi l’année dernière aux Philippines, SotM Asie se tiendra cette année à Bangkok en Thaïlande ! Nous espérons servir et rassembler 300 à 500 participants d’Asie et d’ailleurs pour se connecter et discuter non seulement d’OpenStreetMap et des outils, projets et défis de données ouvertes, mais aussi de présenter diverses cultures asiatiques.

State of the Map Africa 
Cameroun, 1-3 décembre 2023 : Prospectus de parrainage 

OSM Africa est une communauté régionale de contributeurs, utilisateurs et sympathisants d’OpenStreetMap de pays du continent africain. Cela inclut les cartographes, les chercheurs scientifiques, les humanitaires, les ONG, les agences gouvernementales, les petites entreprises et les entreprises mondiales ayant et/ou soutenant des travaux sur le continent. Le réseau vise à développer et à produire une carte complète et bien détaillée de l’Afrique sur OpenStreetMap afin de faire progresser la qualité, l’exhaustivité et la durabilité des données géospatiales en Afrique.

 

Le conseil d’administration de l’OSMF fait le point sur le premier tiers de l’année 2023

Au début de l’année, nous, membres du Conseil d’administration, avions fait le point sur ce qui nous attendait à l’horizon. Quatre mois plus tard, il y a beaucoup à réfléchir et à évaluer. Voici les réflexions de chacun d’entre nous sur ce qui s’est passé, ce qui nous attend et ce que nous en pensons.

Nous accueillons volontiers les contributions et les contributions aux travaux de l’OSMF. Contactez-nous directement ou, si vous êtes membre de l’OSMF, participez à notre réunion mensuelle du conseil d’administration.

Arnalie

La transition vers ce nouveau rôle a été un lent processus d’apprentissage pour moi. Au cours des trois (3) premiers mois, je n’ai effectué aucune tâche car j’apprends encore (já vais aussi quelques problèmes de santé). Je tiens à aider à améliorer le processus d’intégration des nouveaux membres du conseil d’administration, ainsi qu’à partager des réflexions semestrielles ou annuelles via mon agenda OSM. Cela dit, mes priorités sont toujours les mêmes et j’espère soutenir mes collègues dans leurs tâches pour développer notre communauté et maintenir le projet OSM.

Construire plus de sections locales (priorité Q2)

  • La demande et les processus de proposition aux sections locales ont été rédigés et nous espérons les partager avec la communauté pour obtenir des commentaires d’ici fin mai / début juin
  • J’ai eu quelques discussions avec des chapitres locaux potentiels (si vous lisez ceci et que vous souhaitez en savoir plus,  contactez-moi !)
  • Nous espérons également renforcer notre relation avec les sections locales actuelles (nous mènerons des recherches et des consultations avec le LCCWG) et nous partagerons les rapports annuels compilés de LC
  • Diversifier l’adhésion à l’OSMF, y compris la participation au groupe de travail de l’OSMF (priorité Q3)
  • Assurer la viabilité financière et une collecte de fonds efficace
    • dans un rôle de soutien, mais j’espère aider à diversifier les activités de collecte de fonds, en particulier dans la région Asie

Craig
Travailler au sein du conseil commence par une courbe d’apprentissage importante qui permet d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour être efficace. Nous gagnerions beaucoup à améliorer le processus d’intégration avant les prochaines élections du conseil d’administration. C’est sur ma liste !

Mon objectif principal a été le travail sur le plan stratégique OSMF. Une petite équipe, Allan Mustard, Sarah Hoffmann et moi-même avons révisé et restructuré le plan à partir de 2021, l’avons traduit en 10 langues et nous faisons maintenant une campagne de communication invitant les utilisateurs d’OSM à commenter la partie Développement communautaire du plan.

J’introduis OSM dans le registre des biens publics numériques des Nations Unies et nous sommes maintenant sur le point de conclure le processus très bureaucratique d’enregistrement. J’étudie également la question de savoir si l’OSMF devrait nommer un directeur général à temps plein. Les travaux sur un document de travail progressent, mais n’ont pas encore atteint le stade de la présentation.

J’ai déployé des efforts particuliers pour apprendre sur le côté technique très important, mais complexe, de l’OSMF à partir de nombreuses sources, et j’ai assisté à des réunions du groupe opérationnel pour découvrir ce que fait la petite équipe, comment elle le fait et comment elle pourrait être mieux soutenue au niveau du conseil d’administration.

Guillaume

Guillaume a été occupé par des affaires familiales et regrette profondément de ne pas avoir pu s’occuper d’OpenStreetMap pendant la période.

Mateusz

J’apprends comment fonctionne le conseil d’administration de l’OSMF, avec diverses activités mineures comme la préparation des réponses par courriel / la participation aux discussions et aux réunions. J’espère accomplir davantage dans les mois à venir, en particulier avec les questions soulevées dans les plans de réunion stratégique et ce que j’ai décrit lors des élections de l’OSMF. Je suis particulièrement heureux que les problèmes de licence en avril avec les données publiées par Overture Foundation / Linux Foundation soient résolus.

Mikel

Cela a été particulièrement intense et productif. Nous avons donné la priorité à la collecte de fonds de l’OSMF, organisé une collecte de fonds pour nous aider dans cet effort, et  rédigé des lignes directrices pour harmoniser la collecte de fonds avec la mission et les valeurs de la FSMO. Beaucoup d’autres choses restent à faire dans le cadre de la campagne de collecte de fonds. De plus, j’ai passé beaucoup de temps à communiquer pour le conseil d’administration avec la communauté et avec certaines de nos relations organisationnelles, et j’ai remis le conseil consultatif en marche. Il a été particulièrement intéressant de comprendre les complexités de sujets comme Overture et Map Builder. Je pense que nous avons trouvé un bon ton et que l’OSMF est bien positionnée. Enfin, je pense que le  Screen 2 Screen  (la longue rencontre en ligne des membres du conseil d’administration de l’OSMF) a été très utile pour nous aiguiller sur tout le travail qui nous attendait, et pour en prendre possession de manière individuelle. C’est beaucoup, c’est à la fois excitant et intimidant, mais nous avons la bonne organisation pour aller jusqu’au bout.

Roland

Il y a une question clairement prédominante pour l’instant : la collecte de fonds. L’OSMF a maintenant atteint une taille où les dépenses de matériel et de fonctionnement sont substantielles, et l’emploi de personnes est un engagement qui vient s’ajouter à cela. Nous avons maintenant besoin de près de 700 000 GBP (ou EUR ou USD) par an pour assurer cela, bien que nous ayons eu dans le passé un revenu de seulement environ 200 000 GBP (ou EUR ou USD) par an. Nous avons des réserves, donc ce n’est pas urgent, mais vraiment très important.

Commencer à travailler avec une collecteur de fonds est donc la bonne décision. C’est actuellement beaucoup centré sur les États-Unis – c’est conforme aux attentes car historiquement la plupart des revenus proviennent de là, mais c’est aussi un défi car nous voulons des contributions substantielles de l’extérieur des États-Unis à la fois pour l’argent et la diversification.

Sarah

Après un démarrage lent, le travail en conseil d’administration est devenu assez intense au cours des deux derniers mois. L’apparition de la fondation Overture était un événement imprévu qui a sans aucun doute influencé les priorités du conseil d’administration. La consolidation de la situation financière de l’OSMF bat son plein. Nous avons eu des discussions fructueuses sur les budgets et les moyens de financement et de collecte de fonds. Ce qui est revenu à maintes reprises dans les discussions, c’est notre déménagement imminent vers l’UE, ce qui offrait à l’OSMF davantage de possibilités de coopération. Ce sera une priorité pour moi au cours du prochain trimestre. Travailler sur les mises à jour du plan stratégique  m’a donné l’occasion de parler à pas mal de membres de la communauté de l’avenir d’OSM et j’aime beaucoup en savoir plus. J’organiserai prochainement une session de discussion lors du SotM France à Marseille.

Lignes directrices éthiques pour la collecte de fonds de la Fondation OpenStreetMap

OpenStreetMap se prépare pour une campagne en 2023 pour financer la maintenance et la croissance des services de base qui permettent à son incroyable communauté de cartographier. C’est tellement important que le conseil d’administration de l’OSMF a consulté et a décidé d’engager une aide rémunérée pour organiser la campagne de financement. Avec ce grand pas, il est impératif que cet effort soit guidé par des normes éthiques élevées alignées sur la mission et les valeurs de l’OSMF.

Le Conseil d’administration a rédigé l’ébauche des Lignes directrices sur la collecte de fonds et souhaite connaître les retours de la communauté à leur sujet. En résumén la collecte de fonds est guidée par ces points principaux.

  • Les fonds sont collectés pour soutenir la mission de l’OSMF.
  • Nous équilibrons le respect des souhaits et des préférences des donateurs tout en respectant les valeurs des communautés.
  • Notre communication respectera des normes élevées d’intégrité et de transparence.
  • La collaboration et l’inclusivité de la communauté OSM diversifiée dans les efforts de collecte de fonds sont primordiales.
  • La collecte de fonds sera exécutée et gérée efficacement.
  • Nos lignes directrices sont ancrées dans des politiques claires.

Nous vous invitons à y jeter un coup d’œil et à nous faire part de vos commentaires dans le forum, dans les commentaires ou   directement au Conseil d’administration.

State of the Map 2024 – L’appel à candidatures est ouvert

L’appel à candidature pour héberger le State of the Map (SotM – État de la carte) 2024 pourrait se produire, et quels sujets pourraient y être traités, est maintenant ouvert ! Rassemblez une équipe, façonnez votre idée et soumettez votre proposition pour accueillir SotM 2024 !

Logo du SotM

Tout le monde est invité à soumettre sa proposition pour la conférence de l’année prochaine. Nous encourageons fortement les propositions communautaires provenant d’endroits où le SotM mondial n’a pas encore eu lieu.

Lisez les lignes directrices et les critères de sélection sur la page Wiki OSM pour commencer à planifier votre candidature pour le lieu de la conférence de l’année prochaine. 

Cet appel anticipé vous donne la plus grande flexibilité sur les dates que vous pouvez choisir en 2024. Veuillez noter quand d’autres événements liés à OpenStreetMap (comme FOSS4G ( Free and Open Source Software for Geospatial / Logiciel libre et open source pour le géospatial ) et les SotM locaux) auront lieu afin d’éviter d’éventuels conflits avec d’autres conférences pertinentes pour la communauté.

Vous pouvez commencer votre candidature en visitant https://wiki.openstreetmap.org/wiki/State_of_the_Map_2024/Call_for_venues

Dates clés

  • Appel à candidatures : 31 mars 2023
  • Date limite d’inscription : 31 mai 2023
  • Annonce du lieu 2024 : août 2023

Besoin d’aide ? 

Le groupe de travail SotM est disponible pour toute clarification supplémentaire ! Veuillez contacter par e-mail: sotm [at] openstreetmap.org le plus tôt possible afin que nous puissions vous fournir des conseils, si nécessaire.

Nous sommes impatients de collaborer avec vous.

Comité d’organisation du SotM

Inscrivez-vous aux mises à jour de l’événement et suivez-nous @sotm!

—-

Voulez-vous traduire ceci et d’autres articles de blog dans votre langue ? Veuillez envoyer un e-mail à: communication@osmfoundation.org avec l’objet: Aide à la traduction dans [your language]

La conférence State of the Map est la conférence internationale annuelle d’OpenStreetMap, organisée par la Fondation OpenStreetMap. La Fondation OpenStreetMap est une organisation à but non lucratif, créée au Royaume-Uni pour soutenir le projet OpenStreetMap. Il est dédié à encourager la croissance, le développement et la distribution de données géospatiales gratuites pour que tout le monde puisse les utiliser et les partager. La Fondation OpenStreetMap possède et entretient l’infrastructure du projet OpenStreetMap. Le comité d’organisation de l’état de la carte est l’un de nos groupes de travail bénévoles.

OpenStreetMap a été fondé en 2004 et est un projet international visant à créer une carte du monde, gratuite. Pour ce faire, nous, des milliers de bénévoles, recueillons des données sur les routes, les chemins de fer, les rivières, les forêts, les bâtiments et bien plus encore dans le monde entier. Nos données cartographiques peuvent être téléchargées gratuitement par tout le monde et utilisées à n’importe quelle fin, y compris à des fins commerciales. Il est possible de produire vos propres cartes qui mettent en évidence certaines caractéristiques, de calculer des itinéraires, etc. OpenStreetMap est de plus en plus utilisé lorsque l’on a besoin de cartes qui peuvent être mises à jour très rapidement, ou facilement. Traduction Georges Küster

Congrès des sections locales – En direct et en ligne en 2022 !

Par : Local Chapters & Communities Working Group (LCCWG) Groupes de travail des sections locales et communautées 

Le Groupe de travail sur les sections locales et les communautés (LCCWG) tente d’organiser un congrès annuel en personne in situ et un congrès virtuel annuel des chapitres locaux. Pour des raisons évidentes, les événements de 2020 et 2021 ne pouvaient se produire que virtuellement. Mais en 2022, nous avons réussi à faire les deux! Cet article couvre à la fois les congrès virtuels et IRL (dans la vie réelle).

État de la carte Florence – Communauté rencontre en réel in situ.

Le 19 août, lors de l’état de la carte à Florence, en Italie, le LCCWG a organisé un mini-congrès en personne (woo hoo!). Si vous l’avez manqué, voici quelques-unes des idées qui ont émergé d’une discussion fructueuse et amusante. Nous espérons que vous envisagerez de vous joindre à la prochaine session à la fin de 2023!

Nous avons commencé la session en nous divisant en continents – et tous les continents étaient représentés! Il s’est avéré que beaucoup de gens des mêmes régions ne se connaissaient pas. 

Ensuite, nous avons entendu Allan Mustard, Tobias Knerr et Jean-Marc Liotier parler du rôle des sections locales du point de vue de la Fondation OpenStreetMap. 

Ensuite, nous avons distribué deux couleurs de notes autocollantes et demandé aux participants de partager des choses qui ont fonctionné dans leurs communautés ou les défis auxquels ils ont été confrontés. Il y avait beaucoup de bonnes réponses et de nombreux points communs.

Dans quel aspect avez-vous vu le succès de la communauté de rassemblement?

En ce qui concerne l’organisation, certains groupes ont trouvé utile d’avoir plusieurs salons de discussion dédiés sur des sujets spécifiques. D’autres groupes ont trouvé plus simple de déplacer les éléments organisationnels vers des logiciels open source comme Collabora, LibreOffice, LimeSurvey. Beaucoup de gens ont réussi à établir des liens avec leur gouvernement local et à organiser des événements locaux, comme State of the Map. D’autres points communs concernaient les projets de renforcement communautaire et de cartographie. Le renforcement des communautés dans le monde semble avoir plus de succès lorsque l’accent est mis sur l’établissement de relations, la collaboration avec d’autres communautés et la tenue de réunions informelles régulières. Tous les participants s’efforcent de garder leurs espaces ouverts et accueillants. 

Souvent, les communautés sont contactées par les autorités locales qui veulent aider à maintenir les données OSM à jour. Cela peut conduire à des partenariats pour des projets de cartographie, tels que la cartographie des infrastructures de santé pour covid, la cartographie des bâtiments et des adresses, le suivi des notes et simplement les nouveaux cartographes partant pour contribuer par eux-mêmes. 

Qu’est-ce qui est difficile dans l’organisation de la communauté?

Sur l’autre note autocollante, les gens ont partagé des choses qui étaient plus difficiles. Un thème général semblait être les douleurs de croissance – par où commencer? Une fois que vous avez un petit groupe, comment vous formalisez-vous? Lorsque vous devenez une section locale, comment trouvez-vous de nouveaux objectifs à atteindre pour la communauté ? Dans certaines régions, il est difficile d’obtenir du bénévolat. Dans d’autres, il s’agit surtout de garder les gens à bord plus longtemps.

Une autre difficulté commune était les défis institutionnels et financiers associés à l’existence d’un groupe local. Comment financez-vous votre organisation? Comment gérez-vous les activités commerciales ? Au cours de notre session, il y a eu des discussions sur les limites de la cartographie rémunérée par les sections locales, les difficultés de croissance du passage d’un groupe informel à un groupe formel, la procédure pour devenir une section locale et quand les demandes de personnes extérieures ou la gestion en tant que bénévole peuvent prendre trop de temps. 

Parmi les autres défis, citons la façon de choisir entre les chaînes ouvertes et les chaînes fermées (où beaucoup de gens ont tendance à être déjà, comme WhatsApp), le fait d’avoir trop de canaux différents, d’obtenir des visas pour assister à des événements mondiaux, d’engager des volontaires dans les pays à faible revenu et de se réunir à nouveau en personne après COVID.

Quand il s’agit de cartographie, c’est souvent le cadet des soucis d’un chapitre! Bien que dans certains pays, les incitations pour les volontaires et le manque de ressources comme des connexions Internet décentes constituent un obstacle. Un autre défi peut être d’amener les gens à s’ organiser et regarder dans la même direction pour atteindre des objectifs de cartographie communs, ou de décider quels outils de cartographie utiliser. Et il y a de plus en plus de données ouvertes de qualité qui vous permettent d’améliorer OpenStreetMap – mais c’est tellement de travail pour les utiliser.

Congrès des sections locales – La communauté se réunit en ligne

Le 12 novembre 2022, la communauté mondiale OSM s’est réunie pour le 3e Congrès virtuel annuel des sections locales et des communautés 2022. Les dirigeants et les membres de diverses communautés OSM, qu’il s’agisse de sections locales officiellement reconnues de la Fondation OSM ou simplement d’un groupe d’utilisateurs réguliers de cartographes OSM, se sont réunis pour partager des histoires et apprendre les uns des autres.

Il y a eu des présentations éclair, des présentations par les membres du LCCWG et beaucoup de grandes discussions. OSM Italia a présenté une vidéo amusante sur le SotM ( État de la carte) à Florence. Adrés Gómez a parlé de la façon dont la communauté colombienne gère avec succès d’énormes quantités de notes et données – et comment le projet s’étend à d’autres pays. Janet Chapman a parlé de Crowd2Map Tanzania. Puis nous avons entendu parler du nouveau “forum de discussion” qui vit à community.openstreetmap.org. Pour conclure, nous avons entendu un groupe de collectivités du monde entier.

Vous pouvez consulter l’agenda complet sur le wiki et regarder les présentations de la journée sur cette playlist youtube.


La Fondation OpenStreetMap est une organisation à but non lucratif, formée pour soutenir le projet OpenStreetMap . Il se consacre à encourager la croissance, le développement et la distribution de données géospatiales gratuites que tout le monde peut utiliser et partager. La Fondation OpenStreetMap possède et entretient l’infrastructure du projet OpenStreetMap, est soutenue financièrement par les cotisations des membres et les dons, et organise la conférence internationale annuelle State of the Map . Nos groupes de travail bénévoles et notre petit personnel de base travaillent pour soutenir le projet OpenStreetMap. Rejoignez la Fondation OpenStreetMap pour seulement 15 £ par an ou gratuitement si vous êtes un contributeur actif d’OpenStreetMap.