Nouvelles sur le changement de licence : Obtenir les bons résultats

Avec le nouveau serveur installé avec succès par l’équipe d’administration des systèmes, nous abordons maintenant la seconde partie de la migration — le travail d’édition des données nécessaire au passage à la nouvelle licence ODbL. Nous avions promis un rapport pour la semaine du 9 avril, mais beaucoup de gens le demande, voici donc un rapport quatre jours plus tôt.

Le changement de code à l’API d’Openstreetmap a été complété et revu avec succès. Openstreetmap.org est par conséquent prêt à distribuer la nouvelle donnée. Merci à Matt Amos pour la rédaction du code et Tom Hughes pour sa revue.

La seconde composante est le robot d’édition. C’est la partie de code qui, pour chaque région couverte par Openstreetmap, passera à travers les données pour éditer (enlever/cacher) celles qui ne sont pas compatibles avec la nouvelle licence. C’est la partie la plus critique de tout le processus de migration. Nous souhaitons ne conserver aucune donnée pour laquelle le contributeur original n’a pas permis sa distribution sous la nouvelle licence ODbL, et inversement, ne rien détruire accidentellement de la vaste majorité des données qui est compatible.

Depuis mercredi 4 avril, nous procédons à des tests sur des données réelles (merci à Frederik Ramm pour son aide). Nous ne sommes pas encore satisfaits à 100 % du résultat alors nous continuons à travailler le code. Évidemment, nous ne démarrerons pas le robot d’édition avant que nous ne soyons certains qu’il produise les résultats attendus. Nous devrions pouvoir compléter le tout avant la fin de la semaine du 9 avril. Ça nous donne quelques jours de retard sur l’horaire, mais nous devons bien cela aux contributeurs.

Si vous êtes développeur, vous pouvez aider à corriger les tests qui échouent encore. Vous pouvez accéder le code à https://github.com/zerebubuth/openstreetmap-license-change.

Si vous êtes un contributeur, ça vous donne quelques jours supplémentaires pour mettre votre région en bon état! Et si vous êtes un utilisateur des données, vous pouvez continuer à utiliser les données existantes sous licence CC-BY-SA 2.0.

Nous aurons d’autres mises à jour la semaine prochaine et, dans tous les cas, avant que le robot d’édition ne commence son travail.

Traduction de l’anglais par Daniel Bégin

Coordonnées GPS en lot

Les contributeurs d’Openstreetmap ont utilisé leurs fichiers de données GPS depuis des années alors qu’ils amélioraient les données OSM. Ils ont partagé ce fichier et les coordonnées de leurs tracés ont été rendues disponibles aux autres éditeurs via différents outils d’édition et le site web. Nous rendons maintenant disponible une façon d’accéder à tous ces points d’un seul coup.

Nous vous présentons planet.osm.org/gps

Il s’agit de toutes les coordonnées GPS collectées au cours des sept dernières années et demie d’Openstreetmap. Il s’agit d’une très grosse collection de points bruts.

  • le fichier compressé est de 7GBytes.
  • décompressé, c’est un fichier texte qui fait 55GByte.
  • il s’agit d’un ensemble de coordonnées, sans métadonnées.
  • les coordonnées proviennent de milliers d’usagers.
  • les coordonnées proviennent de milliers de fichiers GPS distincts.
  • les données comprennent 2,770,233,904 points

Est-ce une grosse affaire?

Il s’agit probablement de la plus grosse collection de coordonnées GPS publiée avec une licence ouverte. Vous en connaissez une plus large? Faites-le-nous savoir dans les commentaires.

Travailler avec ce fichier n’est peut-être pas votre tasse de thé. Avec le temps, je m’attends à ce que des outils émergent de la communauté pour en simplifier la gestion. Pour le moment, il s’agit d’un gros volume de données.

Par le passé, toutes ces données ont été rendues disponibles aux contributeurs d’Openstreetmap sous différentes formes, via les éditeurs et le site web. Ce fichier permet d’accéder à toutes ces données en même temps.

Exemple de données

Si vous décidez de travailler avec ce fichier, voici le format auquel vous devez vous attendre.

-900000000,1771882380
-900000000,1293757490
-891154290,1237501070
-877697750,1653442410
-871875000,1589069750
-871875000,1237507350
-843750000,1350007780
-843750000,1153132660
-843750000,1040632590
-843750000,1012507800
-843750000,1012507340
-824414060,1082922390
-815625000,1575007660
-805627440,1579614290
-805517580,1579284700
-805517580,1578845240
-804473020,1373773550
-787500000,1237507380
-787500000,1181257510
-787500000,1096882780
-787499970,1096882780
-778591613,1666901550
-778591613,1666898345
-778591384,1666911621

Quelle sorte de format est-ce?

Il s’agit de latitudes/longitudes en nombre entières, séparées par une virgule, le tout dans un format texte très simple. Pour obtenir les coordonnées en nombre réel, il suffit de diviser chaque nombre par 10**7. Les points sont triés par localisation, l’origine se trouvant à l’extrémité sud-ouest du globe (90 S,180 E) et les données s’étendant vers le nord-ouest.

Merci

Merci, comme toujours, aux centaines de milliers de contributeurs d’Openstreetmap qui ont participé au projet au cours des dernières sept années et demie. Merci également aux administrateurs du système qui ont déplacé ces données en un endroit accessible à tous.

Cette version du fichier GPS est sous licence CC-By-SA et publié par Openstreetmap et ses Contributeurs. L’image au haut de cet article est une visualisation d’une partie de ces points en Europe. Cette image est également sous licence CC-By-SA et a été produite par Dave Stubbs.

Traduit de l’anglais par Daniel Bégin

Openstreetmap ajouté à la version japonaise de Yahoo!

29 mars 2012 — La “OpenStreetMap Foundation Japan (OSMFJ)” et la “OpenStreetMap Foundation (OSMF)” annoncent l’ajout d’Openstreetmap au service de carte de la version japonaise de Yahoo! La nouvelle couche OSM est disponible sur “Yahoo! JAPAN Local” (voir la carte)

OpenStreetMap sur Yahoo!JAPAN

Don de Yahoo!JAPAN
Le 6 mars 2011, Yahoo!JAPAN remit des données cartographiques à l’échelle nationale à OSMF Japon. Les données appartenaient originalement à ALPS Corporation, qui a fusionné avec Yahoo!JAPAN. La communauté OSM a reçu la permission d’importer et d’utiliser ces données. Notez que les données de Yahoo! JAPAN ALPS ne sont pas celles utilisées par Yahoo.com ou Yahoo.co.jp. Les cartes à Yahoo.com ou Yahoo.co.jp ne peuvent pas être utilisées par OSM (voir le wiki sous ‘YahooJapanALPS Data’).

OpenStreetMap de la région de Sendai


Cartes pour applications mobiles
La nouvelle couche OSM est également disponible pour Yahoo!JAPON mobile. Avec ces mises à jour fréquentes, ces données sont très utiles pour plusieurs usagers.

OpenStreetMap sur Yahoo! JAPAN mobile


À propos de la Fondation Openstreetmap
La Fondation Openstreetmap est une organisation sans but lucratif enregistrée au Royaume-Uni qui supporte le projet Openstreetmap. Le projet Openstreetmap hébergé sous OpenStreetMap.org est un effort mondial de cartographie qui comprend plus de 500 000 bénévoles autour du globe. La fondation est constituée de membres qui proviennent de partout autour du monde et qui élisent les membres de son conseil d’administration. La plus grande partie du travail fait par la fondation est effectuée en arrière-plan, bien qu’il soit critique au fonctionnement et à la croissance du projet Openstreetmap.

À propos de la Fondation Openstreetmap — Japon
La Fondation Openstreetmap — Japon (OSMF Japon) est une organisation qui fait des levés de fonds et supporte la communauté japonaise; elle ne contrôle pas le projet et n’est pas le propriétaire des données OSM. Elle est dédiée à encourager la croissance, le développement et la distribution de données géospatiales gratuites à tous ceux qui souhaitent l’utilisé et la partager.

[http://www.osmf.jp/news/pressrelease20120329]

Traduit de l’anglais par Daniel Bégin

Période d’entretien des systèmes : Mars — avril 2012

La mise à niveau de la licence, attendue avec tant d’impatience, arrive bientôt. La conclusion d’un processus qui a pris des années. Pour minimiser les périodes d’interruptions de service auprès des usagers, nous profiterons de l’opportunité pour installer notre nouveau serveur de base de données (payé par vos généreuses contributions).

Veuillez prendre connaissance du calendrier des opérations d’entretien et de migration dans les lignes qui suivent.

La mise à niveau de la licence commencera par le changement de serveur de la base de données. Toutes les dates et heures indiquées sont sujettes à changement : nos bénévoles travaillent d’arrache-pied. Merci à l’avance pour votre patience et votre soutien.

Éditeurs de données

Il y aura plusieurs jours où la disponibilité de l’API sera limitée. L’API sera en lecture seulement pendant le déplacement des données vers le nouveau serveur, ramoth. Ce serveur a été payé par vos contributions lors de la campagne de financement du mois de décembre 2011. Il n’y aura pas d’édition possible de la carte pendant que l’API sera en lecture seulement.

Pendant le reste de la mise à niveau, l’API devrait opérer normalement. Si possible, remettez les éditions de masse jusqu’après le changement de licence. Comme toujours lors des améliorations du système, vos suggestions sont appréciées. Référez-vous au “OSM IRC chat channel”, #osm sur irc.oftc.net, si vous avez des questions.

Nous demandons aux éditeurs qui n’ont pas encore accepté la nouvelle licence de se connecter sur OSM avant le début de la migration le 1er avril (08:00 UTC) et de signaler leur intention. Nous sommes heureux que la vaste majorité des données OSM ne soient pas affectées par le changement de licence et nous remercions tous les éditeurs qui ont consenti à ce que leurs données soient distribuées sous la nouvelle licence.

Consommateur de données

La génération du “Planet file” prévue cette semaine-là a été remise à plus tard. Le dernier “Planet file” associé à l’ancienne licence sera créé à partir des données du 1er avril 2012. Il sera publié lorsque sa création sera complétée, ce qui pourrait être reporté de quelques jours.

L’ancien service de réplication (diff) sera arrêté lorsque la base de données passera en mode de lecture lors de la migration de serveur. Un nouveau service de réplication (diff) débutera dès la fin de la mise à niveau de la licence à partir d’une nouvelle adresse. Les détails d’utilisation de ce nouveau service seront diffusés lorsque ce sera le temps de l’utiliser.

Dates importantes

Ces dates sont sujettes à modification sans préavis.

  • 1er avril : Passage au mode lecture seulement 08:00 UTC
  • 4 avril : Fin de la mise à niveau. Passage au mode lecture/écriture sur le nouveau serveur en avant-midi (sujet à changement.
  • 5-6 avril : Test de reconstruction de logique.
  • 7 avril : Début des opérations de nettoyage des données associées à la vieille licence.
  • 9 avril : Rapport sur le progrès des opérations et estimation du temps nécessaire pour compléter les opérations.
  • À déterminer : À la fin des opérations, si nous sommes satisfaits des résultats, les données sont déclarées ODbL. Immédiatement après, un premier “Planet file” sera généré/publié et la création des fichiers “diff” recommencera

Remerciements

Merci, comme toujours, à tous les gens qui fond d’Openstreetmap quelque chose de grand. Ces individus incluent les innombrables éditeurs qui améliorent les données, les bénévoles qui s’assurent que tout fonctionne correctement, les programmeurs qui rendent l’utilisation d’OSM plus simple tous les jours, et à nos donateurs qui nous fournissent la quincaillerie de laquelle nous dépendons.

Plusieurs d’entrevous font partit de plusieurs de ces catégories. Sachez que ces remerciements sont cumulatifs 🙂

[Extraits de “Dermot McNally’s announcement”. Contexte ajouté de sources additionnelles.]

Traduit de l’anglais par Daniel Bégin

Don de Esri

Esri est un leader du marché des technologies des SIG. Ses logiciels sont utilisés dans plus de 300,000 organisations à travers la planète, et ses clients connaissent la valeur des données à référence spatiale. C’est pourquoi Esri est, bien entendu, intéressé à Openstreetmap. Nous avons vu Esri inclure nos cartes dans les options « Basemap » de “ArcGIS online” ainsi que dans “ArcGIS Editor for Openstreetmap” qui est un plug-in qui permet à ses usagers de contribuer à OSM à partir de leur logiciel. Esri a également commandité notre conférence annuelle SOTM.

Et aujourd’hui, nous aimerions les remercier pour un très généreux don en argent à la Fondation d’Openstreetmap!

C’est un grand coup de pouce au financement de la Fondation, qui nous aidera dans notre mission à but non lucratif de supporter le projet Openstreetmap, qui crée et rend disponible une carte gratuite de toute la planète. Nous aimerions vous dire un GROS merci!

Vous entendrez certainement parler de ce don si vous participez la semaine prochaine au “Esri developer summit” à Palm Springs, Californie. Le fondateur d’Openstreetmap, Steve Coast, prendra la parole le mardi 27 mars.

Traduit de l’anglais par Daniel Bégin

Arêt de la Base de données – 20 mars 2012

Mardi 20 mars 2012, entre 13:45 et 16:15 (GMT / UTC) le serveur principal de la base de données ne sera pas disponible en raison d’un entretient d’urgence.

Les services suivants seront affectés:

  • www.openstreetmap.org – le site ne permettra pas aux usagers de se connecter ou d’éditer (Potlatch). [1]
  • L’API et l’édition de la base de données (JOSM, Merkaartor etc.) ne seront pas disponibles.
  • planet.openstreetmap.org sera disponible, mais il n’y aura pas de diffs générés pendant la coupure de service.
  • Forum (pas de connexion)
  • trac (bug-tracker, pas de connexion)
  • help.openstreetmap.org (pas de connexion)

Les autres services ne seront pas affectés – tous les services suivants devraient fonctionner normalement:

  • Serveur de tuiles (“Voir la carte ” & “Exporter”)
  • Wiki
  • Nominatim (recherche)
  • Liste de courriels
  • subversion et git (dépôts de code source)
  • donate.openstreetmap.org

Technique: Serveur Smaug: Remplacement de la carte mère.
Spécialiste sur place. Nous avons du matériel d’urgence disponible.

1: Les cartes continueront d’être visibles sur la page d’openstreetmap.org et sur les autres sites web.

Sincèrement
Grant Slater
Au nom de l’équipe d’administration des systèmes d’Openstreetmap

Traduit de l’anglais par Daniel Bégin

Bienvenu à Apple!

Le 8 mars dernier Apple a lancé iPhoto. C’est une application de gestion de photographies pour iPad et iPhone… et nous avons été plutôt ravis de découvrir que ce sont les derniers à être passés à Openstreetmap.

La version bureau de iPhoto, et en fait toutes les applications d’Apple pour iOS jusqu’à aujourd’hui utilisaient Google Maps. Le nouveau iPhoto pour iOS utilise cependant ses propres rendus cartographiques (tuiles) – dérivé des données d’Openstreetmap (à l’extérieur des États-Unis).

Si vous n’avez pas de iPhoto, vous pouvez voir ces cartes en utilisant ce visionneur non officiel de Dair Grant où une comparaison transparente d’Ivan Sanchez.

Les données OSM qu’utilise Apple sont plutôt vieilles (jusqu’à avril 2010) alors ne vous attendez pas d’y voir vos derniers ajouts. Il manque également les crédits nécessaires aux contributeurs d’Openstreetmap; nous avons hâte de travailler avec Apple pour les y ajouter.

Mais nous sommes ravis de voir un usager majeur de cartes faire la transition vers Openstreetmap, et nous espérons en voir encore plusieurs.

Traduit de l’anglais par Daniel Bégin

Mise à niveau de la quinquaillerie de la Fondation

Serveurs, ramoth et bowser, en place.

L’équipe d’administration des systèmes a acheté de la quincaillerie additionnelle pour notre plus grand plaisir. Les serveurs d’Openstreetmap portent le nom de dragons, tirés de « Here be Dragons », reprenant l’inscription désignant les parties inexplorées sur les cartes du moyen-âge. (voir les dragons d’Openstreetmap).

  • azure – Java-XAPI. Expérimental. Distribue en lecture seulement des données OSM à partir d’un code XAPI rafraichi. Azure a eu une mise à niveau longuement anticipée de son disque.
  • bowser – rejoint soup et fiddlestick à titre de “Web Front End”. Ce serveur web de première ligne rendra la navigation du site web osm.org plus fringante.
  • eustace – Statistiques Web. Expérimental. Observe le comportement des usagers à travers les serveurs OSM pour comprendre et améliorer leur expérience.
  • gorwen et orm –Cache de tuiles geoDNS. gorwen est gracieusement fourni et hébergé par Teleservice Skåne AB. GeoDNS fournit des rendus cartographiques (tuiles) à partir du serveur le plus proche. L’équipe d’administration des systèmes espère avoir un serveur nord-américain très bientôt. Nous cherchons de l’hébergement pour d’autres serveurs (géographique). Si vous êtes intéressé et que 100Mbits/s ne vous inquiète pas, adressez-vous à l’administration des systèmes sur #osm-dev at http://irc.osm.org
  • poldi – Toponymie. Fournis un outil de recherche et de géolocalisation de noms utilisant les données OSM. Retourne un positionnement local d’un nom en un clin d’oeil.
  • ramoth – est le second serveur de base de données. Le succès de la campagne de financement de décembre 2011 a permis l’installation de ce serveur. Ce serveur accroit la fiabilité des opérations de la base de données. Statut : installé et en cours de configuration.

Nous souhaitons également la bienvenue aux deux nouveaux membres de l’équipe des serveurs – Ian Dees (iandees) and Sarah Hoffman (lonvia). Ils maintiendront les serveurs Java-XAPI et Toponymie.

Photo de Firefishy.
Traduit de l’anglais par Daniel Bégin

Contactez puis recartographiez au besoin

Un message de Michael Collinson et du Groupe de travail sur les licences (LWG).


“Bonjour à tous,

Nous demandons aux contributeurs d’Openstreetmap de vérifier leur région d’intérêt, de contacter quiconque n’aurait pas encore accepté la nouvelle licence, et de cartographier un maximum de données non conformes. S’il vous plait, faites-le de bonne foi et ne faites pas que recopier ce qui a été créé par des contributeurs qui ont rejeté la nouvelle licence ou ne se sont pas encore décidés! Vous pouvez utiliser les informations fournies par des contributeurs qui poursuivent avec OSM, des ressources comme l’imagerie Bing, ou vos propres connaissances. Si vous cartographiez en Pologne ou en République tchèque, sachez que nous sommes au courant des problèmes particuliers qui vous rendent la tâche difficile en ce moment.

Nous aimerions procéder au transfert de licences dans deux mois. Pour ce faire, les données dont la licence ne peut être modifiée doivent être éliminées de la base de données active, bien qu’elles demeureront disponibles dans les archives publiques. Les dernières indications sont que 1.9% des “ways” ne survivront probablement pas au changement de licence et un 0.6% supplémentaire sera retourné à un état précédent.

Nous souhaitons diminuer ces proportions encore plus.


Les statistiques de votre région d’intérêt peuvent être vraiment meilleure ou pire que la situation générale. Vous pouvez voir l’état des données de votre région sur OSMinspector (plus d’informations sur cet outil). Vous pouvez alors cliquer sur l’icône correspondant de Potlatch ou Josm pour en découvrir plus et recartographier ( plus d’informations sur cette nouvelle cartographie).

Nous vous demandons donc d’examiner votre région et de contacter les contributeurs qui n’ont pas encore accepté la nouvelle licence via le système de messagerie d’Openstreetmap ou directement si vous les connaissez. Pour s’assurer que ces derniers ne soient pas dérangés continuellement, enregistrez les contributeurs que vous avez contactés dans cette page wiki.

Cette page possède également des exemples de messages en différentes langues. Demandez aux contributeurs indécis d’accéder à leur compte et d’accepter la licence, même s’ils ne sont plus intéressés à contribuer parce que leurs contributions existantes sont importantes pour vous. Le contact d’un contributeur de la même région est souvent très utile.”

 

La version originale de ce texte peut également être trouvé ici. S’il vous plait, sentez-vous libre de simplifier le texte et de le traduire dans d’autres langues pour aider les contributeurs qui ne comprennent pas l’anglais.

Courriel original

Traduit de l’anglais par Daniel Bégin