Nouvelles sur le changement de licence : Obtenir les bons résultats

Avec le nouveau serveur installé avec succès par l’équipe d’administration des systèmes, nous abordons maintenant la seconde partie de la migration — le travail d’édition des données nécessaire au passage à la nouvelle licence ODbL. Nous avions promis un rapport pour la semaine du 9 avril, mais beaucoup de gens le demande, voici donc un rapport quatre jours plus tôt.

Le changement de code à l’API d’Openstreetmap a été complété et revu avec succès. Openstreetmap.org est par conséquent prêt à distribuer la nouvelle donnée. Merci à Matt Amos pour la rédaction du code et Tom Hughes pour sa revue.

La seconde composante est le robot d’édition. C’est la partie de code qui, pour chaque région couverte par Openstreetmap, passera à travers les données pour éditer (enlever/cacher) celles qui ne sont pas compatibles avec la nouvelle licence. C’est la partie la plus critique de tout le processus de migration. Nous souhaitons ne conserver aucune donnée pour laquelle le contributeur original n’a pas permis sa distribution sous la nouvelle licence ODbL, et inversement, ne rien détruire accidentellement de la vaste majorité des données qui est compatible.

Depuis mercredi 4 avril, nous procédons à des tests sur des données réelles (merci à Frederik Ramm pour son aide). Nous ne sommes pas encore satisfaits à 100 % du résultat alors nous continuons à travailler le code. Évidemment, nous ne démarrerons pas le robot d’édition avant que nous ne soyons certains qu’il produise les résultats attendus. Nous devrions pouvoir compléter le tout avant la fin de la semaine du 9 avril. Ça nous donne quelques jours de retard sur l’horaire, mais nous devons bien cela aux contributeurs.

Si vous êtes développeur, vous pouvez aider à corriger les tests qui échouent encore. Vous pouvez accéder le code à https://github.com/zerebubuth/openstreetmap-license-change.

Si vous êtes un contributeur, ça vous donne quelques jours supplémentaires pour mettre votre région en bon état! Et si vous êtes un utilisateur des données, vous pouvez continuer à utiliser les données existantes sous licence CC-BY-SA 2.0.

Nous aurons d’autres mises à jour la semaine prochaine et, dans tous les cas, avant que le robot d’édition ne commence son travail.

Traduction de l’anglais par Daniel Bégin

This post is also available in: Anglais, Japonais, Russe